Les Jardins de Pfaffenthal

BRUNO AGOSTINI
Traduit de l’italien par Oreste Sacchelli
PassaParola Editions, Luxembourg 2020, 452 p.

Un roman dont l’intrigue se déroule, du début à la fin, au Luxembourg, au cours du 20e siècle, inaugurée par les premiers échos sinistres de la montée du nazisme provenant d’Allemagne, notamment pour les familles juives résidant encore paisiblement au Grand-Duché. Avec la guerre et l’occupation nazie tout bascule et rien ne sera plus comme avant. Les souffrances subies continueront à hanter la vie de l’un des deux protagonistes, Léon Guémar, qui jadis avait été un enfant insouciant, contraint désormais à régler inlassablement les comptes avec les monstres du passé, pour lui et pour les siens disparus, à sa manière. C’est alors qu’apparait dans le récit le deuxième protagoniste, Aloyse Kirschenbaum, un commissaire de police de la section Suicides censé enquêter sur d’étranges faits divers, pour le moins bizarres, au début des années 1990. Les vies de ces deux personnages, qui s’entrelacent dans la narration, se croiseront à ce moment, même s’ils n’auront jamais l’occasion de se parler, et la boucle sera enfin bouclée.

La grande Histoire ne figure ici que comme toile de fond, même si elle revient sans cesse avec sa lourde séquelle de souffrance sans fin et d’énigmes irrésolues. Le genre policier – pourtant toujours à la une dans le panorama littéraire – ne semble cependant qu’un prétexte pour l’auteur, qui a plutôt tendance à plonger, comme on pouvait déjà le remarquer dans ses précédents récits, dans les labyrinthes les plus secrets de l’âme, là où même les concepts du bien et du mal sont mis en cause, par des circonstances qui souvent échappent elles-mêmes à toute certitude. Nous sommes en face d’un livre pour le moins peu conventionnel, qui mérite d’être apprécié non seulement pour la qualité et la maîtrise de l’outil narratif, mais également pour avoir relevé le défi d’évoquer un sujet qui n’a pas souvent trouvé preneur (au-delà des récits plus proprement mémoriels qui ont fait leurs preuves) dans la fiction littéraire au Luxembourg.

Prix du livre + Livraison